L'ORGANISME

Fondée en 1991, l'Association des Personnes ACVA-TCC du Bas-Saint Laurent est un organisme sans but lucratif voué à la cause de personnes ayant vécu un accident vasculaire cérébral, un traumatisme cranio-cérébral ou étant aphasiques. L'association intervient aussi auprès des proches des personnes aux prises avec l'une et/ou l'autre des problématiques.

Nous agissons sur tout le territoire du Bas-St-Laurent (soit les MRC de Rimouski-Neigette, La Mitis, Matane, Matapédia, Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata et Les Basques)

L'ACVA-TCC du BSL offre à ces personnes différents services et activités permettant d'améliorer leur qualité de vie individuelle et collective. À ce jour, les services offerts aux membres sont principalement des activités de groupe. Elles visent le maintien des acquis suite à la réadaptation (tels des ateliers structurés favorisant la dextérité, la concentration, la communication, la mémoire etc.), et la réintégration sociale (ex : sorties de groupe et accompagnements à diverses activités telles que quilles, repas collectifs, visites touristiques et autres afin de favoriser leur participation sociale) ainsi que des suivis individuels selon des besoins spécifiques pour tous les membres du territoire de la région 01.

L’organisme s'est donné comme mandat de:

  • Regrouper les personnes accidentées cérébraux vasculaires, aphasiques et traumatisées cranio-cérébrales et leurs proches afin de briser l'isolement.
    Exemple : Tenue d'activités structurées exerçant la mémoire, la concentration, l'orientation, la motricité fine et globale, etc. Des rencontres pour les aidants(es) naturels(les) sont aussi organisées.

 

  • Supporter ces personnes dans leurs démarches d'intégration sociale.
    Exemple : Des journées d'activités régionales sont organisées à trois ou quatre reprises par année afin de permettre l'élargissement des expériences sociales dans et hors l'environnement quotidien.
    L'entraide entre pairs est donc enrichissante et valorisante. Des amitiés se créent et des intérêts communs permettent de multiplier l'entraide et le support à l'extérieur des activités organisées, ce qui renforce la prise en charge et l'autonomie.

  • Informer et sensibiliser la population sur la problématique de ces personnes. Exemple : Au cours de l'année, plusieurs rencontres se déroulent afin d'outiller, par une connaissance adéquate, les membres de l'organisme mais aussi la population en général; ainsi, la sensibilisation et la prévention sont assurées sur tout le territoire.

  • Promouvoir et représenter les intérêts des personnes accidentées vasculaires cérébrales, traumatisées cranio-cérébrales, aphasiques et leurs proches. Exemple : Par l'implication assidue aux diverses tables de concertation, comités et autres de la région mais également au niveau provincial.

  • Défendre collectivement leurs droits. Exemple: En informant les membres de leurs droits comme individu à part entière, en fournissant des références adéquates et appropriées, en faisant des représentations sur différents comités ou auprès des organismes concernés (ex. espaces de stationnement réservés).

Nous intervenons généralement lorsque le réseau de la santé n'intervient plus (ou de façon moins intensive) avec la personne accidentée et ce, sur tout le territoire du Bas St-Laurent.